Groupe France - Allemagne

Groupe d'amitié France - Allemagne


Février 2018

Catherine Troendlé, Antoine Lefèvre et Pascal Hector, ministre-plénipotentiaire de l'Ambassade d'Allemagne, lors de la remise du passeport allemand d'Antoine Lefèvre

image


Février 2018

Le traité de l'Elysée

image Au centre, Mme Béatrice Angrand, Secrétaire générale de l'OFAJ, M. Pascal Hector, Ministre-plénipotentiaire de l'Ambassade d'Allemagne, et M. David Capitant, Président de l'Université franco-allemande, invités par le groupe interparlementaire d'amitié France-Allemagne à l'occasion du 55e anniversaire du Traité de l'Elysée, pour un débat sur les initiatives franco-allemandes pour la jeunesse.




Octobre 2017

Elections au Bundestag

image Mercredi 11 octobre, les membres du groupe d'amitié France-Allemagne se sont réunis autour d'un petit-déjeuner de travail sur le thème des élections au Bundestag, les enjeux et la coalition à venir.

Le Ministre plénipotentiaire de l'Ambassade d'Allemagne à Paris, Monsieur Pascal HECTOR, a fait l'honneur de sa présence au Sénat.




Juillet 2017

Première réunion du Conseil franco-allemand de l’intégration

Au nom du groupe interparlementaire d’amitié France-Allemagne du Sénat, Mme Catherine Troendlé se félicite de la tenue, ce jour, de la première réunion du Conseil franco-allemand de l’intégration, co-présidé par les ministres français et allemands chargés des Affaires européennes et de l’Intérieur.

Le Conseil franco-allemand de l’intégration a été créé à la suite d’une proposition du Rapport pour promouvoir l’intégration au sein de nos sociétés, remis au Président de la République française et à la Chancelière de la République fédérale d’Allemagne le 7 avril 2016, lors du 18ème Conseil des ministres franco-allemand, par M. Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, et Mme Annegret Kramp-Karrenbauer, ministre-présidente de Sarre.

Son objectif est de "prendre en compte l’expérience acquise au niveau des municipalités et associer l’Office franco-allemand pour la jeunesse, la société civile, les associations, des chercheurs des deux pays et les administrations, et apporter son soutien à des projets concrets visant à renforcer l’intégration".

Cette première réunion veut donner "un signal indiquant que nos sociétés font face, dans le domaine de l’intégration, à un défi commun", selon les termes de la déclaration conjointe des ministres français et allemand chargés des Affaires européennes du 11 juillet 2017.

Le groupe interparlementaire d’amitié France-Allemagne du Sénat souhaite le plein succès à ce Conseil franco-allemand dans la réalisation de son importante mission. Il forme le vœu que l’échange de bonnes pratiques entre la France et l’Allemagne en matière d’intégration soit renforcé et que des projets communs soient mis en place face au défi de l’intégration.


Mars 2017

Programme MEGA : A la découverte du Sénat

image En sa qualité de Présidente du groupe interparlementaire d’amitié France-Allemagne, Catherine Troendlé a reçu ce mardi 14 mars 2017 au Sénat les 11 auditeurs allemands et 6 auditeurs français de la 9e promotion du programme franco-allemand MEGA, accompagnés par M. David Capitant, Professeur de droit public à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Vice-Président de l’Université franco-allemande.

Créé en 2003 à l’occasion du 40e anniversaire du Traité de l’Élysée, le programme MEGA est un programme conjoint de formation en administration publique, s’adressant principalement aux cadres de la fonction publique française et allemande, co-organisé par l’ENA, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, la Humboldt Universität Berlin et l’Universität Potsdam.

Le rôle et le fonctionnement du Sénat ont été évoqué ainsi que sur les activités du groupe interparlementaire d’amitié France-Allemagne.

Catherine Troendlé a également répondu à de nombreuses questions des auditeurs sur le bicamérisme, le rôle - conféré au Sénat par la Constitution - de représentation des collectivités territoriales, la réforme territoriale en France et sa mise en place concrète, ainsi que la réforme du cumul des mandats.